Etapes marocaines > Infos pratiques

Informations pratiques Maroc

Quelle est la meilleure saison ?

On peut visiter le Maroc toute l’année ! Compte tenu de la variété géographique du pays, quelle que soit la période de l’année, il existe toujours une région où le climat est agréable. Nous saurons vous recommander la meilleure destination en fonction de la météo et de vos dates de voyage.

En hiver partez vers le sud, le désert. Les nuits seront parfois fraîches mais vous profiterez du soleil et d’un ciel bleu sans nuage. En été, la côte Atlantique reste très tempérée et c’est surtout la saison des randonnées dans l’Atlas. A plus de 1800m on y retrouve la fraîcheur. Mais rien n’empêche de découvrir le sud marocain, même en juillet août, à condition de bien choisir ses hébergements et de s’adapter à la chaleur.

Est-il possible d’aller dans le sud en été ?

Rien n’empêche de découvrir le sud marocain, même en juillet et en août, à condition de bien choisir ses hébergements et de s’adapter à la chaleur. Mode d’emploi : une sieste dans sa chambre climatisée ou à l’ombre près de la piscine dans l’après midi, un véhicule climatisé et des horaires qui permettent de profiter de la fraîcheur des matinées et des soirées.

Et surtout se munir de sa paire de lunettes de soleil, d’un chapeau ou mieux d’un cheiche et s’hydrater… De l’eau minérale de qualité est en vente partout au Maroc (Sidi Ali, Sidi Harazem par exemple).

Une seule contrainte : pensez à ramener les bouteilles plastiques vides dans les villes… le traitement des déchets est encore incertain dans les zones rurales…

Les « villes impériales » se visitent de septembre à juin, les mois d’été étant parfois torrides, surtout à Fès et à Marrakech. La chaleur est cependant sèche et reste supportable si l’on sait s’adapter en évitant de rester au soleil l’après-midi aux heures les plus chaudes.

Le désert, c’est pour tout le monde ?

Oui vraiment ! Le sud marocain est facilement accessible. Et tout en ayant le sentiment d’être au milieu du Sahara vous n’êtes jamais très loin de la « civilisation ». Nos bivouacs sont organisés de façon confortable avec une logistique adaptée. Et nos guides, tous des professionnels diplômés, sont là pour assurer une sécurité optimale. Et si vous cherchez un peu plus de confort, essayez nos camps de charme installés en plein désert !

La randonnée dans l’Atlas, quel niveau de marche ?

Tous les niveaux, mais surtout celui qui vous convient. De la balade douce au trek le plus dur. Il suffit de demander… Nos guides de montagne et de désert sont tous diplômés et disposent d’un agrément délivré par le ministère du tourisme. Ils savent s’adapter aux marcheurs qu’ils accompagnent du débutant au randonneur expérimenté. Nous pouvons même vous organiser des séjours confortables, privatisés, sur un point fixe autour duquel vous randonnez en étoile suivant votre envie.

Guides locaux indispensables ?

Pour randonner dans les montagnes et les déserts un guide diplômé est indispensable. Et pour visiter les médinas des grandes villes nous vous conseillons d’en prendre un. Particulièrement à Fez et à Marrakech, il enrichira votre visite de sa connaissance, vous guidera dans le dédale des rues … et vous protégera du harcèlement touristique. Un conseil : vérifier la présence et la validité du badge que doit obligatoirement porter chaque guide officiel.

Le cas échéant, n’hésitez pas à nous solliciter pour organiser vos excursions, et à faire appel à un guide de notre équipe.

Problème des bébêtes ?

Même si elles font peur à tout le monde, le risque de rencontre vipères, scorpions et autres bébêtes est très faible. Dans le Sahara en hiver, elles dorment en attendant la chaleur. Et dans l’Atlas elles ne résistent pas au froid de l’hiver. Et au pire notre pharmacie est équipée pour faire face à tout problème de ce type.

Mais par mesure de prudence, il y a lieu de respecter des règles simples quand on est dans le Sahara :

    • Ne pas marcher pieds nus.
    • Ne pas laisser de vêtements ni de chaussures à l’extérieur la nuit (ou alors, bien les secouer avant de les enfiler le matin !)
    • Ne dérouler son sac de couchage qu’au moment de s’y glisser.
    • Installer son bivouac de la nuit loin de tout buisson ou de tout tas de cailloux.
    • Ne soulever des pierres et cailloux qu’avec une attention particulière.

Quand faire de la randonnée ?

En fait, vous pouvez faire de la randonnée toute l’année. Le Maroc est le paradis des randonneurs. De mai à septembre dans l’Atlas. Et le reste de l’année dans le Sahara. De toute façon, nous refuserions de vous proposer une période qui ne serait pas propice, essentiellement en raison de la chaleur (Sahara) ou du froid (Atlas).

Téléphone, internet, GPS, quel accès ?

La couverture téléphonique du Maroc est presque totale, y compris dans les vallées les plus isolées de l’Atlas. Et même la couverture des zones sahariennes s’élargit.

La plupart des hébergements en ville offre un accès WIFI de qualité.

La couverture GPS du Maroc se met en place progressivement. Il vous aidera à vous orienter sur les grands axes mais ne comptez pas sur lui pour vous y retrouver dans la médina de Fès !

On voudrait faire du ski, du cheval, du VTT, du golf, du quad ?

Pas de problème, nous sommes en mesure de répondre à vos demandes. Même si ce type d’offre n’est pas présente sur notre site, nous sommes en mesure de vous aider à réaliser vos projets… même les plus fous ! Interrogez nous !

Que penser de la gastronomie marocaine ?

On adore bien sûr !

La cuisine marocaine est désormais connue mondialement : tagines de viande, de légumes, sucrés salés, couscous, cornes de gazelle et autres pâtisseries marocaines sont autant de mets traditionnels cuisinés à la maison mais aussi dans les meilleurs restaurants. Que dire du thé à la menthe qui est plus qu’une boisson, mais un symbole de bienvenue !

Fès est le fief de la gastronomie au Maroc : c’est là que l’on trouvera les meilleures recettes traditionnelles : pastilla au pigeon et aux amandes, tagines aux abricots secs et aux pruneaux…

Testez aussi la cuisine populaire de la rue : escargots, bissara (soupe de fèves), soupe d’orge, pour les petites faims en médina.

Peut-on apprendre la cuisine marocaine ?

De nombreux riads proposent désormais des ateliers de cuisine à leurs clients. Les cuisinières traditionnelles, que l’on appelle les « dadas », acceptent de transmettre leur savoir-faire aux visiteurs de passage. Vous aurez alors le plaisir de déguster votre propre réalisation et de la faire partager, pourquoi pas ?

Nous pouvons réserver pour vous ces ateliers de cuisine dans un des riads de notre sélection.

Peut-on tout visiter au Maroc ?

Oui presque… La seule limite demeure les lieux de culte : le maréchal Lyautey, au temps du protectorat français, avait interdit l’accès des mosquées et des lieux de culte aux non musulmans. Cette interdiction demeure valable depuis.

Il existe une exception, et non des moindres : la spectaculaire mosquée Hassan II de Casablanca, à ne surtout pas rater ! Eviter cependant les jours de grandes prières (le vendredi) et des célébrations religieuses (ramadan, fête du mouton, etc…).

Comment marchander au Maroc ?

Le marchandage est un art pratiqué par tous les marocains sans exception ! Un peu déroutant pour les esprits occidentaux, il est incontournable dans les souks…

Un principe de base : ne pas dépasser le prix que vous êtes prêt à payer. Le prix de base est toujours donné par le marchand « à la tête du client » !

Evaluer le juste prix est difficile sans référence locale. Pour vous y aider, voici une petite idée des tarifs raisonnables (variables selon la qualité, la matière utilisée, la quantité de travail) :

    • Babouches : de 70 à 200 dhs.
    • Bijoux : en fonction du poids, et selon le cours du jour.
    • Tapis : de 700 dhs à 2000 dhs le m².
    • Epices : de 30 dhs (paprika) à 50/60 dhs le kilo (cumin, cannelle, gingembre). La plus chère : le safran (10 dhs le gramme) et le mélange Ras El hanout (150 dhs le kilo).

Que rapporter du Maroc ?

L’artisanat marocain est très riche.

Le meilleur conseil à suivre est d’acheter l’artisanat à l’endroit où il a été fabriqué. Oubliez l’huile d’Argan qu’on vend dans une soit disant coopérative de l’Atlas, par exemple… une aberration quand on sait que les arganiers ne poussent que le long de la côte Atlantique d’Essaouira à Agadir.

Le cuivre le plus beau est à Fès, le Thuya est sculpté à Essaouira, les babouches sont plus belles à Fès et à Marrakech. Le travail de l’argente st une spécialité de Tiznit et d’Essaouira. A Marrakech, les épices sont les plus parfumées. Quant aux tapis, les plus riches viennent de Rabat. A Marrakech, on trouve de jolis Kilims.

Quel est le lien entre bynativ et Etapes Marocaines ?

Etapes Marocaines est membre de bynativ, communauté d’agences locales situées aux quatre coins du monde. Ainsi, bynativ vous offre le meilleur des deux mondes : des experts pour chaque destination, une véritable communauté fédérée autour de bynativ et une protection légale selon les normes françaises.

Une agence locale : l’expertise de la destination

Carrefour entre la chaîne de l’Atlas, le désert du Sahara et l’Océan Atlantique, c’est à Marrakech que Etapes Marocaines s’est implanté. Nous sommes une agence locale composée de conseillers francophones tous experts de la destination. Au-delà de l’expertise, les conseillers d’Etapes Marocaines sont des férus de voyage et ont à cœur de transmettre et partager cette passion du Maroc avec nos voyageurs. Les conseillers sont donc vos contacts privilégiés pour vous faire part de leurs bons plans pour vous guider pour un voyage 100% sur mesure.

La communauté bynativ : la qualité de l’accompagnement

bynativ fédère une communauté d’agences locales à l’expertise certaine et au professionnalisme indéniable. Ces agences sont choisies selon différents critères :

  • Leur capacité à s’exprimer en français
  • Leur écoute et adaptabilité pour vous proposer des voyages répondant à vos besoins
  • Leur connaissance du pays et leur capacité à proposer des programmes originaux et hors des sentiers battus
  • Leur pratique tarifaire, proposant un bon rapport qualité/prix

Avec bynativ, vous pouvez également disposer de services supplémentaires tels que la réservation de vols internationaux, l’obtention rapide de visa, des conseils santé de la part d’un professionnel. Vous êtes ainsi accompagnés de A à Z dans vos préparatifs de voyage par des prestataires sérieux et de qualité.

Finalement, bynativ a le statut de partenaire d’Etapes Marocaines en France. Ainsi, vous bénéficiez de garanties pour votre voyage : un paiement sécurisé et en euros, une protection de la loi française.

L’objectif est ainsi de vous proposer le meilleur des deux mondes : des agences locales de qualité qui construisent avec vous vos voyages sur-mesure, et un encadrement sérieux pour sécuriser votre voyage.

En savoir davantage sur les garanties bynativ

Faut-il un passeport, une carte d’identité suffit-elle ?

Les cartes d’identité ne permettent pas l’entrée au Maroc. Des dérogations exceptionnelles pour des groupes sur vols charter entretiennent cette rumeur. Un passeport est obligatoire. Ceci est aussi valable pour tous les ressortissants de l’espace Schengen.

Si vous êtres citoyens d’un autre pays, et même si vous êtes résidents dans un des pays de l’espace Schengen nous vous conseillons de contacter l’ambassade du Maroc de votre pays afin d’obtenir des informations à jour sur les conditions d’entrée au Maroc.

Pensez à vérifier la date de validité de votre passeport…

Comment se déroule une inscription avec Etapes Marocaines ?

Les terres marocaines vous attirent et vous avez un projet de voyage dans ce pays magique ? Alors rendez-vous sur le site d’Etapes marocaines pour découvrir les différents programmes que nous vous proposons. N’ayez aucune crainte… vous êtes bien sur une agence locale qui vous propose des voyages sur-mesure et tous les circuits que nous proposons sur notre site sont modifiables autant que souhaitez !

Vous souhaitez simplement être éclairés sur votre projet ou êtes attirés par l’un de nos programmes ? Cliquez sur « demande de devis » ou passez par notre formulaire de contact. Il vous est également possible de nous joindre par Skype, téléphone ou Viber. Lorsque vous faites votre demande, n’hésitez pas à nous donner un maximum de détails : la manière dont vous aimez voyager, vos habitudes, vos attentes, vos désirs… toutes ces informations nous permettront de répondre plus précisément à votre demande.

Par la suite, votre agent vous ouvre un espace personnel pour vous faire parvenir une première proposition détaillée et tarifée. Cet espace est votre interface d’échanges principale avec votre conseiller. C’est sur celle-ci que vous ferez tous vos retours sur le 1er programme qui vous aura été envoyé. N’hésitez pas à partager vos remarques, doutes et interrogations. S’ensuivent ensuite une 2ème, 3ème et peut-être même 4ème proposition pour aboutir enfin au programme dont vous avez toujours souhaités.

Vous souhaitez valider votre inscription au voyage ? Alors connectez-vous sur votre espace personnel et procédez au paiement en ligne avec votre carte bancaire. Cette transaction 100% sécurisée valide votre voyage ! N’hésitez pas à télécharger ou imprimer tous les documents qui vous sont proposés dans votre espace personnel : programmes, CGV, assurance de voyage, bulletin d’inscription, facture et autres documents utiles pour votre séjour.

Nous sommes présents pour vous accompagner durant toute la préparation de votre de voyage et pour vous permettre d’alléger une organisation qui peut parfois s’avérer fastidieuse. Etapes marocaines vous offre ainsi simplicité, rapidité et efficacité !

Et durant le voyage ?

Tout le temps de votre séjour au Maroc, vous disposez d’un numéro de téléphone pour nous joindre 7j/7. En cas de perte des bons d’échange, il vous suffira de nous contacter au numéro d’urgence le plus tôt possible. Si une prestation ne correspond pas à ce que vous avez acheté, il faudra nous en aviser dès que possible sur le numéro d’urgence pour que nous contactions notre fournisseur. Si vous le souhaitez, nous serons aussi heureux de vous rencontrer à nos bureaux de Marrakech, avant votre voyage ou à la fin pour recueillir vos commentaires.

Soyez sûrs en tout cas que nous serons, discrètement mais efficacement, à vos côtés tout le temps de votre séjour au Maroc !

Après le voyage…

Nous comptons sur vous pour nous aider à améliorer nos services et nos prestations. N’hésitez donc pas à nous faire part de vos commentaires. S’ils sont critiques, nous les examinerons très sérieusement pour vous proposer un juste dédommagement. Et nous avons une page Facebook qui attend vos photos !

Si on annule un voyage, quels sont les frais ?

En cas d’annulation de votre part, les conditions suivantes s’appliquent :
– Plus de 60 jours avant la date de départ : 7% du montant total des prestations, avec un minimum de 100 € par personne.
– De 60 à 31 jours avant la date de départ : 15 % du montant total des prestations, avec un minimum de 200 € par personne.
– De 30 à 21 jours avant la date de départ : 35 % du montant total des prestations.
– De 20 à 14 jours avant la date de départ : 50 % du montant total des prestations.
– De 13 à 7 jours avant la date de départ : 75 % du montant total des prestations.
– Moins de 7 jours avant le départ : 100 % du montant total des prestations.Toute annulation devra être communiquée par email avec accusé de réception.

Sachez cependant qu’en cas de force majeure (contexte international, situation politique, évènement météorologique grave… ) nous faisons tout le nécessaire pour limiter ces frais, voire les annuler.

Nous vous donnons la possibilité de prendre souscrire à une assurance annulation. Cette assurance vous vous permet de couvrir ces éventuels frais d’annulation.

Le paiement CB est-il sécurisé ?

Oui, nous travaillons avec une banque française qui offre une garantie de fiabilité et de confidentialité totale. L’outil de règlement est Paybox, internationalement reconnu.

Pour en savoir plus sur le paiement en ligne chez Etapes Marocaines, rendez-vous ici !

Où faire du change ?

La monnaie marocaine est le Dirham. Il n’y a aucune limitation pour l’importation de devises, mais l’exportation est interdite. Le change est à effectuer sur place. Taux : 1 € = 11 DH environ. Les taux de change sont pratiquement identiques partout et il n’y a pas de « marché noir ». Dans toutes les grandes villes, vous trouverez des distributeurs où vous pourrez obtenir des espèces muni de votre CB.

Pouvez vous nous assurer ?

Nous ne fournissons pas de prestations d’assurance de voyage, mais vous pouvez vous assurer directement en assurance annulation et rapatriement auprès de notre assureur qui vous propose des contrats adaptés au meilleur tarif pour votre voyage au Maroc. Les contrats sont en relation avec nos propres conditions d’annulation. Pour la location de véhicule, l’assurance est automatiquement incluse dans le prix de la location.

Enfin, le paiement de votre voyage par CB via Paybox inclut souvent les assurances voyage. Vous pouvez vérifier les garanties couvertes auprès de votre banque.

Pour en savoir plus sur l’assurance de voyage que nous vous proposons, c’est par ici !

Le ramadan au Maroc

Pas une formalité, mais un moment essentiel de la vie au Maroc. Cette année, le ramadan aura lieu en août pour une durée de 30 jours. Le ramadan est pratiqué par tous les marocains musulmans. Les règles essentielles sont simples : du lever au coucher du soleil, interdiction de boire, de manger et de fumer. Pendant cette période de jeûne, par respect pour la population, il faut donc éviter de consommer en public nourriture & boissons, de fumer en public. Une tenue décente est recommandée pendant ce mois sacré tenues trop courtes à proscrire.

Durant le ramadan, le rythme quotidien est un peu différent : les gens ayant souvent veillé une grande partie de la nuit, se lèvent assez tard. La journée tourne au ralenti jusqu’au milieu de l’après-midi : les ménagères envahissent alors les étals des souks pour acheter tous les ingrédients qui serviront à la préparation des repas du soir…

Cette année, le Ramadan ayant lieu lors de la période la plus chaude de l’année, il faut s’attendre à un ralentissement supplémentaire de l’activité dans la journée, surtout à Marrakech ou Fès. Une heure avant le coucher du soleil, les villes sont subitement désertées… tous les habitants réintégrent leurs maisons pour préparer la rupture du jeûne. C’est le premier repas de la journée, ou « Ftour » : on rompt le jeûne avec une soupe très riche composée de lentilles, viande, tomate, coriandre (harira) & ses chebakiyas (gâteaux dentelés au miel), des oeufs durs, du jus de fruits, du lait et des dattes.

Le vrai dîner viendra quelques heures après : salades composées, tagines, dessert, etc…

Après ce dîner de gala, la vie reprend ses droits : les habitants envahissent les jardins et les terrasses de café en famille, pour partager et profiter de la fraîcheur de la nuit. L’ambiance est très festive…

Quelle incidence pour nos visiteurs étrangers ?

Les souks, comme la plupart des boutiques ouvrent plus tard… mais ferment également plus tard…

Une nervosité peut être perceptible dans l’air… dû au manque de sommeil, au manque d’hydratation… et pour les fumeurs au manque de nicotine ! Certaines terrasses sont interdites d’alcool surtout à Essaouira qui est plus traditionnelle que Marrakech !

En règle générale, les touristes, non musulmans en majorité, ne subiront aucune contrainte : ils sont autorisés à boire et manger normalement. Dans les hôtels, pas de changement notable… sauf peut-être une mollesse dans le service… bien compréhensible en raison de la chaleur ambiante.

Certains établissements hôteliers proposent même le « Ftour » traditionnel à leurs clients : idéal pour un dîner typique !

Sinon, rien de plus sympa que de partager la « rupture du jeûne » dans un petit café avec les marocains : du thé, de la harira, des chebakiya, des oeufs durs… très convivial !

Protection des sites

Lors de voyages en randonnée, l’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très fragile. Le passage de touristes, même en groupes restreints, le perturbe obligatoirement. Chacun est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et des endroits où il campe. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de tous. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, nous vous engageons à ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc…

De façon générale nous vous demandons de respecter des règles simples :

    • Utiliser l’eau avec parcimonie.
    • Ne jamais souiller l’eau des puits et des sources.
    • Lors des voyages en bivouac, une poubelle sera installée chaque soir. Vous pourrez y jeter tous les déchets dégradables. Ils seront brûlés. Les autres déchets devront être ramenés à votre point de départ (plastique, fer et verre)
    • Ramener chez vous les déchets toxiques (piles, aérosols, batteries, tubes de crème…).
    • Gérer les toilettes en brûlant le papier hygiénique quand vous êtes en pleine nature.

Qui peut s’occuper de mes vols ?

Malheureusement, en tant qu’agence locale, nous ne sommes pas en mesure de nous occuper de vols. Il faut que vous passiez par une agence de voyage ou par internet où vous trouverez toute l’année des offres charter intéressantes. La plupart des compagnies lowcost desservent le Maroc. Et souvent à des prix très intéressants que ce soit vers Marrakech, Agadir, Casablanca, Ouarzazate.

Un conseil : réservez vos vols le plus tôt possible et vous aurez les meilleurs tarifs… en dernière minute, on bénéficie rarement des meilleurs prix !

Quelles sont les conditions pour louer un véhicule ?

    • Présentation de la carte bancaire pour une caution.
    • Permis de conduire de plus de 2 ans.
    • Age minimum 21 ans

Si vous souhaitez disposer d’un siège auto pour enfant ou bébé, merci nous le préciser à la réservation.

Un 4×4 est il indispensable pour le sud du Maroc ?

Non, il y a d’excellentes routes goudronnées qui permettent de découvrir le sud marocain et d’aborder le Sahara. Que ce soit au sud de Ouarzazate ou d’Agadir. Un 4×4 vous permettra cependant de vous écarter un peu des routes et d’emprunter des pistes, et d’accéder à nos camps de charme. Le silence et la confidentialité se méritent…

Quel est l’état du réseau routier ?

Le réseau routier marocain s’améliore d’année en année. Les investissements de l’état ont été très conséquents ces dernières années : le réseau des autoroutes se développe et il est maintenant très facile et rapide de relier entre elles les plus grandes villes. Ces autoroutes sont payantes, mais d’un coût très raisonnables par rapport à ceux pratiqués en Europe.

Ex : Marrakech – Casablanca : 67 dhs (env 6 euros)

Même une partie importante du sud devient accessible avec un véhicule deux roues motrices. Seul l’Atlas reste encore difficile d’accès. Raison de plus pour le découvrir en randonnée !

La signalétique est en caractères latins et arabes et bien installée. Difficile donc de ne pas trouver son chemin… surtout si vous disposez d’un GPS.

Les pistes de l’intérieur ne sont ouvertes qu’à partir de la mi-juin (parfois plus tard) et un 4×4 est indispensable pour les emprunter.

La vitesse sur route goudronnée est limitée à 90km/h. Mais adaptez toujours votre vitesse aux conditions de routes : enneigement et verglas en hiver, visibilité, vents forts, absence de bas-côtés, ponts à une voie, nids de poules, animaux sur le bord de la route, passages à gué, routes sinueuses, etc… Sur autoroute, la vitesse maximum autorisée est de 120 km/h.

En ville, la limitation est généralement de 60km/h.

Tout le monde peut-il faire un voyage à dos de chameau ?

Presque tout le monde. Nous acceptons les enfants à partir de 4 ans. Pour les débutants, chaque dromadaire est attaché au précédent et devant la selle vous disposez d’une sorte de guidon auquel vous pouvez vous accrocher. De plus aucune obligation de monter tout le temps, on alterne en fait la monte et la marche.

Des chameliers guident les bêtes et assistent chaque « cavalier du désert » dans les 2 étapes les plus redoutées… mais souvent aussi les plus drôles : lorsque le chameau se lève et qu’il se rassoit… bonne humeur garantie !!

Comment prendre un taxi ?

Il existe deux types de taxis au Maroc :

    • Les « petits » taxis citadins pouvant prendre maximum 3 passagers. On les trouve partout en ville. Ils sont facilement identifiables : chaque ville leur impose une couleur (Beige à Marrakech, Rouge à Agadir, Bleu à Essaouira, etc…). Le tarif est fonction du compteur (exigez qu’il soit déclenché, soyez ferme…) : de 6 dhs à 15dhs en moyenne. A partir de 20:00, le tarif est majoré.
    • Les « grands » taxis sont réservés aux transferts inter urbains, en dehors des agglomérations. Ce sont souvent des Mercedes avec le même code couleur imposé (beige à Marrakech, rouge à Agadir, Bleu à Essaouira, etc…). Ils peuvent accueillir jusqu’à 6 passagers…oui, oui… et n’ont pas de compteur ! Négociation obligatoire avant de monter dans le véhicule.

Que faire avec mes enfants ?

Vos enfants sont bienvenus au Maroc. Il n’y a aucun problème de maladie particulier, pas plus qu’en Europe en tout cas ! Il y a, jamais très loin, des hôpitaux ou des dispensaires de qualité, et les médecins ont une formation équivalente à celle dispensée en France. Vous pouvez découvrir le Maroc en autotour, et en été vos enfants apprécieront les piscines des hôtels.

Mais aussi nous vous conseillons de partir en circuit pour faire une randonnée douce ou un voyage à dos de chameau dans le Sahara ou à dos de mulet dans la montagne.

En bord de mer, de nombreuses activités sauront les divertir : surf, kite surf, mais aussi balades à cheval ou pêche en mer. Dans tous les cas le dépaysement est total. Les enfants ne s’ennuient pas et la rencontre se fait facilement car la plupart des interlocuteurs sont francophones. Au Maroc, l’enfant est roi, et la tolérance est grande envers nos chers petits diables. Dans les villes touristiques, des animations dédiées à nos chérubins fleurissent : parc aquatique avec toboggans géants, piscines à vagues à Marrakech ou Accroparc et tyroliennes au pied de l’Atlas.

La sécurité au Maroc ?

Le Maroc est un pays sûr. Le tourisme est une activité essentielle du pays et les étrangers sont partout bienvenus. Les routes sont en très bon état mais il faut toujours rester vigilant au volant compte tenu du trafic et des conditions météorologiques.

Au quotidien, respectez les règles habituelles : lavage fréquent des mains, aliments chauds et cuits, boissons capsulées. Ne vous baignez pas dans les lacs ni les rivières.

Quant aux morsures de vipères et aux piqures de scorpions, elles sont un risque quasi inexistant, en hiver, dans le Sahara marocain.
Il y a-t-il des réductions enfants ?
Nous vous faisons bénéficier des réductions de tarifs pratiquées par les hébergements. Sur les circuits aventures, nous faisons des efforts tarifaires pour les voyages « famille ».

Où et quand peut-on se baigner ?

Vous pouvez vous baigner dans l’Atlantique de juin à octobre de façon agréable, même si l’ambiance est plus tonique que farniente. La température de l’eau est bonne (20°- 25° ) et les plages sont immenses et sauvages, d’autant plus que vous descendez vers le sud. Soyez vigilants, les courants peuvent être forts et surprenants pour des nageurs non avertis.

C’est le paradis des sports de glisse d’Essaouira à Dakhla… ambiance « Lacanau » ou «La Torche » garantis ! Quelques jolies criques protégées des courants sauront toutefois vous accueillir pour une journée bronzette et baignade à Mirleft, par exemple.

Sur la côte, la fameuse « brume » d’été, n’est pas présente toute la journée et pas tous les jours… Tout le long de la côte il y a des hébergements situés à proximité des plages et nous pouvons vous organiser des transferts depuis l’aéroport le plus proche.

Les Festivals

Le Maroc est une terre de festival par excellence : ils sont tous représentés du Nord au Sud ! A planifier dans le cadre d’un voyage en famille. Parmi les plus importants, nous pouvons citer :

    • Chefchaouen : Festival de Musique andalouse. En juillet, difficile de donner une date précise.
    • Essaouira : Festival des musiques du monde. Du 24 au 27 juin.
    • Fès : Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde. Du 3 au 11 juin.
    • Marrakech :
      • Festival des Arts Populaires Chants et de Danses Traditionnelles. Du 02 au 07 juillet.
      • Festival international du film. Du 05 au 15 décembre.
    • Tanger : Festival de jazz. Du 21 au 25 septembre.

Par ailleurs de nombreux « moussems » sont organisés dans chaque région. Ils s’expriment par des danses, des fantasias et des chants. Les femmes et les hommes exhibent leurs plus beaux costumes à l’occasion de ces fêtes annuelles liées le plus souvent à la récolte saisonnière ou à une légende locale :

    • En mai : Moussem des Roses à Kelaa des M’Gouna dans la vallée du Dadès, la bien nommée « Vallée des roses ». On y célèbre la fameuse petite rose du Maroc, très parfumée. Au programme : folklore, expositions artisanales, et élection de « Miss Roses » de l’année.
    • En juin : Moussem des Cerises à Sefrou : durant trois journées de fête, de joie et d’allégresse, se déroulent de nombreuses compétitions sportives, une fantasia, une retraite aux flambeaux suivi de l’élection de « Miss Cerisette » bien sûr après avoir assisté au défilé de son cortège.
    • En octobre : Moussem des Dattes à Erfoud. La récolte des dattes est l’occasion de célébrer en famille et entre amis un fête grandiose, haute en couleurs !
    • En septembre : Moussem des Fiançailles à Imilchil : Ce petit village du Haut Atlas au nord-ouest d’Errachidia entretient une tradition ancestrale : de jeunes couples de la région se marient annuellement pendant le moussem. Cette coutume est née d’une légende : une saga amoureuse entre deux jeunes berbères Issli et Tisslit de différentes tribus en guerre. Durant 3 jours, les filles cherchant maris dansent pendant des heures, parées de leurs plus atours… spectacle impressionnant et lancinant.

C’est quoi une méharée ?

C’est le voyage à dos de chameau. Idéal pour une découverte douce du désert en famille. Chacun dispose d’un chameau de selle, indépendamment des chameaux de bât qui portent nourriture et bagages. Vous êtes installés en avant de la bosse. Les chameaux sont bien dressés et la selle a été équipée d’une sorte de guidon métallique auquel on peut se retenir. Voilà qui est rassurant et sécurisant pour les néophytes et les enfants. Votre guide vous familiarisera avec les rudiments de la monte et de la conduite. Si vous faites preuve d’assurance, vous pourrez conduire rapidement seul votre chameau.

Les chameliers vont généralement uniquement à pied. Une méharée ne consiste pas à monter l’animal du début de la journée jusqu’à la fin, mais au contraire à alterner randonnée à pied, le chameau à la bride, et la monte. L’allure générale de la caravane est celle d’un homme qui marche à pied.

Quelles précautions pour les enfants ?

En montagne, sur la plage et surtout dans le désert, il faut particulièrement se protéger du soleil. Les rayons ultra-violets arrivent sur terre un peu plus verticalement que sous nos latitudes, sous un ciel généralement sans couverture nuageuse et, en tout état de cause, la réverbération est très forte, même si la température est modérée. Donc, la peau brûle facilement.

Pour vos enfants et pour vous-mêmes, prévoyez toujours des pantalons longs et des chemises à manches bien longues, qui couvrent les mains, pour les trajets à chameau ou en mule, et les marches, même s’il fait chaud. Il sera temps de retrouver le bermuda et le tee-shirt au bivouac, dans l’après-midi.

N’oubliez pas non plus le chapeau à large bord, pour bien couvrir la totalité du visage et les lunettes solaires. Durant l’enfance en effet, le cristallin est très transparent et la cornée peut rapidement subir de vraies brûlures.

Enfin, prenez quand même de la crème solaire hydratante spéciale Enfants, indice de protection maximale, ainsi qu’un stick à lèvres. Appliquez de la Biafine, si malgré toutes ces précautions, la peau est agressée par le soleil.

Et, équipez vos enfants d’une petite gourde facile à manipuler et munie d’un cordon qu’ils passent autour de leur cou. Ils sont ainsi un peu indépendants pour l’eau.

Riads, maisons d’hôtes, camps… quelle différence ?

Le Maroc offre toute la gamme des hébergements, de la petite auberge de montagne à l’hôtel 5 étoiles. Nous vous proposons de préférence des hébergements de faible capacité au détriment des grands hôtels de chaînes installés très souvent à la périphérie des villes. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets :

    • Riad : Un riad est une maison d’hôtes de charme installée dans une maison du centre historique de la ville, en médina . Le mot « riad » désigne un jardin. Par extension, c’est la maison bâtie autour d’un jardin. Chaque propriétaire apporte une touche très personnelle à l’aménagement et la décoration. Nous proposons des riads dans la plupart des grandes villes possédant une médina. Et il y a des riads pour tous les budgets. De simple à luxueux. De 30 à 150 € par personne et par nuit.
    • Camps de charme dans le désert : Pour découvrir le désert et y vivre sans faire de concessions au confort. Nous avons installé nos trois camps nomades dans le sud marocain pour vous faire vivre une authentique expérience dans le désert. Des tentes caïdales installées en pleine nature avec lit, sanitaires, restauration et service de qualité. Possibilité de randonnée chamelière, de méharée et de VTT selon le camp. De 70 à 150 € par personne et par nuit.
    • En octobre : Moussem des Dattes à Erfoud. La récolte des dattes est l’occasion de célébrer en famille et entre amis un fête grandiose, haute en couleurs !
    • Maisons d’hôte et auberges : Des hébergements situés généralement en périphérie des villes mais aussi parfois au milieu de nulle part pour une découverte de la nature, particulièrement dans le sud et dans l’Atlas. Des hébergements pour la plupart récents qui offrent un confort moderne et des prestations très variées allant jusqu’à la piscine et le hammam. Toujours gérés directement par leurs propriétaires. De 20 € à 100 € par personne et par nuit.

Comment sont les bivouacs dans l’Atlas et dans le désert ?

Un bivouac peut être au choix simple, confortable ou de charme. Nos équipes s’adaptent au souhait de chacun, et surtout au niveau de confort voulu :

    • Le bivouac le plus simple est souvent itinérant, il est donc par excellence facilement montable et démontable. Rassurez-vous votre guide et l’équipe berbère vous aideront si nécessaire dans le montage de votre tente. Chaque soir, les tentes igloo (marque Ferrino) sont montées à proximité de la tente cuisine et de la tente mess où se prennent les repas. Des nattes et des tapis, participent au confort et des lanternes à l’ambiance ! La toilette est sommaire et les commodités rustiques. L’important dans ce type de voyage : la rencontre avec les populations locales, les panoramas, les balades dans la nature et la complicité avec les équipes berbères (guide, cuisinier, chameliers et /ou muletiers)
    • Un bivouac plus confortable peut être installé à l’endroit que vous aurez choisi pendant 1 à 3 nuits. Ici, les équipes sont tout aussi compétences et chaleureuses, mais la déco est plus raffinée : tente canadienne en toile écrue, vrais lits avec linge de qualité, vrais assiettes et vrais couverts, des toilettes chimiques et une douche avec eau chaude façon hammam. Ambiance « out of africa » garantie ! Nous avons sélectionné des lieux d’exception pour ces campements : plages de l’Atlantique secrètes, entre sable et minéral dans le Saghro, tout est possible pourvu que le site soit spectaculaire et surtout peu fréquenté.
    • Enfin, nos camps de charme fixes vous accueillent dans 3 lieux exceptionnels du sud marocain : installés pour 6 mois, d’octobre à avril, ils sont bien sûr plus confortables, et dédiés aux voyageurs épris d’authenticité, mais aussi sensibles au service de qualité.

On mange bien pendant les randonnées ?

Nous faisons le maximum pour vous apporter une nourriture variée, savoureuse, équilibrée et… marocaine.

    • Petit-déjeuner : céréales, pain, confiture, lait, thé noir, thé à la menthe, café, chocolat.
    • Déjeuner : salades cuites variées ou ratatouille de légumes, fromage à pâte cuite, fruit de saison, thé à la menthe.
    • Dîner : soupe marocaine, plat chaud tagine ou bien couscous , ou un plat de pâtes + dessert, verveine, tisane.
    • Goûter/Dessert : crêpes, beignets aux pommes, salades de fruits de saison, oranges à la cannelle, dattes, riz au lait.
    • Eau : l’eau utilisée durant le voyage est potable, provenant de puits. Il y a très peu de risque quant à sa consommation. Toutefois il est recommandé d’emporter des pastilles pour la purifier, type Micropur dans le cas où les puits ne seraient pas en état. Cette eau est destinée à la préparation des repas et à votre boisson.

Dans l’ Atlas, l’eau utilisée descend des montagnes est excellente. Par précaution, vous pouvez rajouter des pastilles avant de la boire. Le thé à la menthe servi dans un rituel ancestral rythmera votre séjour.

Vous avez des conseils restaurants et bons plans ?

Oui, dans le carnet de voyage vous trouverez une liste de restaurants et de bons plans que nous vous conseillons. En vous recommandant de Maroc en Direct vous bénéficierez en outre du meilleur accueil partout.

N’hésitez pas à nous solliciter ! Etant sur place, nous testons régulièrement les nouvelles adresses et les anciennes… Nos avis sont donc fiables et surtout d’actualité.

Aller dans le désert dans des conditions confortables ?

Si vous voulez aller dans le désert et que le bivouac sous tente ou à la belle étoile vous déplaisent, vous pouvez utiliser nos camps de charmes. Ils sont tous les trois installés dans le désert et vous disposez ainsi de tout le confort tout en goûtant à l’émerveillement du désert. Tentes caïdales avec lit, sanitaires, encadrement, restauration et service de qualité….

Pensez aussi à une formule plus légère mais également très confort, notre campement privatif et exclusif. L’occasion de concilier luxe et désert !

Séjour en montagne dans des gîtes, possible ?

Oui, depuis quelques années des auberges de qualité se sont installées en plein coeur de ces magnifiques montagnes de l’Atlas. Nous pouvons aussi vous proposer des séjours chez l’habitant dans un village de montagne, pour une authentique rencontre avec une famille berbère. C’est beaucoup plus rustique, bien sûr, mais idéal pour retrouver le goût des choses simples mais finalement essentiel !

Hammam, mode d’emploi…

Chaque marocain, citadin ou pas, va au minimum une fois par semaine au Hammam de son quartier. C’est un rituel immuable. On s’y lave, on s’y relaxe, on s’y masse, on échange les nouvelles, on y rit beaucoup, on se chamaille parfois… Bref c’est beaucoup plus qu’un bain collectif.

Le hammam traditionnel est composé de 3 salles communes : 1 froide, 1 tiède et une chaude. Il y a des heures pour les femmes (en général le matin) et des heures pour les hommes (plutôt le soir). On y vient muni de son petit nécessaire de toilette : tapis, seaux, gant de gommage, sandales, savon noir, ghassoul (argile), henné, …

Le rituel peut durer 3 à 4 heures… on en sort avec une peau de bébé, très relaxé et détendu. La plupart des hôtels et des riads de luxe proposent leur version « chic » du hammam. Plus sophistiqués, ils s’inspirent des rituels du bain traditionnel : gommage au savon noir, massages aux huiles essentielles, … dans une ambiance feutrée et raffinée. Au contraire du hammam traditionnel, on peut y venir à deux, en couple. A tester absolument !

Comment fait-on sa toilette pendant les randonnées ?

En dehors des commodités de l’hôtel à l’aller et au retour, faire sa toilette dans les déserts nécessite d’adopter une attitude adéquate. La calinette pour bébé peut être utile certains soirs sans eau. D’autres bivouacs se passent à proximité de puits ou de source. Cette eau doit rester pure car les nomades la boivent… et vous la buvez. Votre guide la puisera pour vous et vous la transférerez dans votre gourde. Ne pas oublier le purifiant. Il sera aussi indispensable de s’éloigner du point d’eau pour se laver. En fait vous constaterez rapidement qu’il n’est pas indispensable de disposer de 10 litres pour se laver et qu’avec l’aide d’un gant de toilette, on peut être très économe.

Comment bien se comporter en randonnée ?

Dans l’Atlas et le désert, afin de respecter la dignité des populations que vous allez rencontrer, nous vous demandons de respecter ces règles :

    • Remettez vos éventuels cadeaux (vêtements, fourniture scolaires…) à votre guide. Il se chargera lui même de la distribution.
    • Ne prenez pas de photos des habitants sans leur autorisation ou celle de votre guide.
    • Ne donnez pas directement de bonbons ou de gadgets aux enfants.
    • Jetez tous vos détritus dans les sacs poubelles mis à votre disposition.
    • Un thé c’est aussi un cérémonial, il faut le suivre jusqu’à sa fin.
    • En général, on tire ses chaussures avant d’entrer dans une pièce. Surtout si on en voit déposées près de la porte.
    • Les femmes en particulier éviteront les tenues provocantes.
    • Si l’on est invité à partager un repas familial, on attend que le maître de maison ait dit « bismillah » (louange à Dieu). On mange de la main droite et on goûte à tout sans pour autant se croire obligé de finir son assiette.
    • Pendant le ramadan, on évitera de boire, de manger et de fumer en public pendant la journée.