Que faire à Volubilis ?

Les ruines romaines de Volubilis

Si cette cité disparue porte le nom d’une jolie fleur bleue, ce n’est pas un hasard ! Édifiée sous le règne de Juba II de Mauritanie au milieu d’une plaine verdoyante et fleurie, Volubilis a connu une grande prospérité grâce aux commerces de ses précieuses huiles d’olives. Les vestiges de la cité révèlent aux yeux du voyageur tous les secrets du passé antique de la Méditerranée. De la cité de Volubilis, ce sont les maisons qui ont été les mieux conservées. Richement décorées de mosaïques, de fresques et de statues, les murs de ces riches demeures se transforment en musées : un véritable trésor archéologique !

Les riches demeures de Volubilis

    • La maison d’Orphée, une des demeures les plus fastueuses. Elle porte ce nom pour sa superbe mosaïque représentant les voyages du légendaire poète à la lyre.
    • La maison aux Travaux d’Hercule abrite une belle décoration illustrant les aventures du héros mythique. L’ouvrage est bien conservé (10 des 12 travaux sont intacts), vous reconnaîtrez Cerbère le chien des Enfers, l’hydre de Lerne, les écuries d’Augias, etc.
    • La maison de Vénus est sans conteste la plus belle du site, sols et murs étaient recouverts de mosaïques. La demeure abrite de belles statues de bronze.
    • Allez également faire un tour dans autres demeures de la cité : la maison du Chien, la maison au Désultor, la maison à l’Éphèbe, la maison au Cavalier, la maison de Bacchus, la maison des quatre saisons, la maison du bain des Nymphes, la maison aux Colonnes, etc.

Les monuments de Volubilis

    • La place du Capitole : de cet édifice devant lequel se tenaient les cultes civiques, il ne reste que quelques colonnes.
    • La basilique de Volubilis, près de la place, dispose d’une belle promenade couverte. L’édifice, qui servait de tribunal, était utilisé pour les conseils de la curie. Une belle architecture.
    • À quelques pas de là, parcourez les ruines du forum, au centre de la cité. Cette immense esplanade dallée était jadis un haut lieu d’échange et de rassemblement public. Ne manquez pas son joli cadran solaire.
    • L’arc de triomphe, qui s’élève fièrement sur Volubilis, a été édifié au IIIème siècle ap. J-C sur l’avenue principale de Volubilis, le Décumanus Maximus. Un monument colossal. De là, le panorama sur la plaine du Zerhoun est grandiose !
    • Le Decumanus Maximus traversait toute la ville depuis l’arche jusqu’à la porte de Tanger, il était bordé de boutiques et de somptueuses demeures.
    • Ce que l’on appelle le palais de Gordien devait être l’ancienne résidence du gouverneur romain de la région du Zerhoun.
    • A l’extérieur des ruines romaines, la petite ville de Moulay Idriss est très connue pour abriter le mausolée de Moulay Idriss, sultan qui fonda la dynastie des Idrissides. Descendant du prophète, sa tombe est encore aujourd’hui un lieu de recueillement.