Fès

Fès, Petite perle du monde arabe

Petite perle du monde arabe, Fès est la capitale culturelle du Maroc. Située au nord du pays, entre la mer et le Moyen-Atlas, cette ville-musée du VIIIème siècle est la doyenne des quatre villes impériales. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981, la cité de Fès rayonne grâce à son université coranique et aux trésors de son art arabo- andalou. Ses artisans de grand talent en font la gardienne des traditions du patrimoine marocain.

La ville abrite deux médinas : Fès El-Bali (« Fès l’ancienne »), et Fès El-Jedid (« Fès la nouvelle ») fondée par les Mérinides 500 ans plus tard. Dans un décor médiéval haut en couleur, vous serez séduits par tant d’animation : pour leur richesse et leur diversité, les souks de Fès sont inoubliables !

Important !! la médina de Fès est interdite aux voitures et aux deux-roues ! Elle est réservée aux piétons et aux mulets. Prévoyez de bonnes chaussures car les rues sont en pente, donc talons déconseillés…

Fès El-Bali

Edifiée à partir du IX e siècle, de part et d’autre de l’oued Fès. Véritable dédale de ruelles pavées, on y pénètre le cœur historique de Fès avec la sensation d’être transporté au Moyen Age. Nous vous conseillons de débuter la visite de Fès El-Bali par la porte Bab Boujloud, porte majestueuse aux zelliges bleus et verts qui vous mènera directement aux deux rues principales : Talaa Kebira (« la grande montée »), la plus large, et Talaa Sghira (« la petite montée »), très commerçante. L’idéal est de descendre par l’une et de remonter par l’autre ! Toutes deux conduisent au cœur de la médina : la place Nejjarine et sa célèbre fontaine, les souks, la mosquée Karaouine et la Zaouia de Moulay Idriss.

    • La porte Bab Oujloud ouvre sur une grande esplanade sur laquelle se tiennent chaque année les concerts gratuits du Festival de Fès des Musiques sacrées du monde (en Juin).
    • Une fois sur la place, rendez-vous absolument au foundouk Nejjarine qui accueille le Musée des Arts et Métiers du Bois: non seulement son exposition est remarquable, mais vous serez épatés par le panorama qu’offre le salon de thé du musée sur les toits de Fès !
    • À quelques pas de la place, vous trouverez la mosquée Qaraouiyine, la plus belle de Fès. Seuls les musulmans ont le droit d’y pénétrer. Egarez-vous ensuite au fil des médersas, jusqu’à l’oued et ses souks.

Les souks de Fès El-Bali et leurs trésors

Situés le long de l’oued de Fès, ils sont peuplés d’artisans dont le travail présente un très grand intérêt esthétique. Ils sont à la jonction entre les quartiers kerouanais et andalou. Entrez pour le plaisir des yeux dans un de ces foundouks (grand atelier d’artisans et auberge pour les ouvriers), et marchandez si l’envie vous prend d’emmener de jolis souvenirs !

    • La visite du quartier des Tanneurs, Chouara, est le plus impressionnant : acceptez sans hésiter les feuilles de menthe qui vous serons proposées à l’entrée du souk, elles vous aideront à supporter les odeurs. Vous pourrez assister étape par étape à la confection de la très célèbre « maroquinerie » de Fès.
    • Visitez également le souk des teinturiers et du henné sur une jolie place ombragée, ou encore ceux des bijoux, de la forge et de la menuiserie.

Après cette pause-détente partez en promenade sur les hauteurs de Fès :

    • Au nord de Fès el-Bali, la porte Bab Guissa vous conduira jusqu’aux Tombeaux Mérinides : depuis cette colline, la vue sur Fès et sur la vallée du Sebou est féerique.
    • Partez ensuite à la découverte des légendes des Borj Nord et Sud : construites au XVIème siècle par les Saadiens, ces imposantes fortifications offrent un panorama unique !

Fès El-Jedid

Cette nouvelle médina a été bâtie par la dynastie Mérinides à partir de 1276. Pénétrez-y par le nord en passant la porte Bab Es-Seba : vous découvrirez les quartiers très animés du Vieux et du Petit Méchouar.

    • Poursuivez tout droit sur la Grande Rue de Fès el-Jedid, et découvrez sur votre droite la Médersa et le Palais royal (Dar el Makhzen), deux édifices somptueux.
    • Continuez dans la Grande Rue jusqu’à l’ancienne entrée principale, la porte Bab Smarine. Sous la voûte se tient un marché alimentaire très réputé, dont vous pourrez apprécier toutes les couleurs et les délicieuses spécialités.
    • En passant la porte Bab Semmarine, sous une succession de voûtes, prenez à gauche sur la rue Bou Khessinat jusqu’à la Place des Alaouites et admirez les superbes jardins de Lalla Mina.

A côté de ces deux médinas, la ville nouvelle s’est développée sous le Protectorat français, à partir de 1912 seulement.

Le Mellah

Le Mellah a d’abord abritée les troupes syriennes des Sultans avant de devenir le quartier juif à partir du XIXe siècle. A voir : le marché aux puces près du cimetière juif et la sinagogue Danan magnifiquement restaurée à l’initiative de la communauté juive de Fès.

Excursions autour de Fès

    • À l’ouest de Fès, les sommets du Tgat (837m) offre un panorama grandiose sur la ville et sa région. Du haut du Zalagh (900m), un petit peu plus au nord, l’horizon dégringole sur les contreforts du Rif et la vallée verdoyante de l’Oued Sebou.
    • Meknès à 65km : ville impériale que le sultan Moulay Ismail voulait transformer en capitale du Maroc. Il a fait édifier d’imposants monuments : Bab El Mansour, porte monumentale, Dar Jamaï transformé en musée, le fameux mausolée de Moulay Ismail, etc…
    • Volubilis à 73 km : ruines d’une cité romaine de 40 hectares. Clous de la visite : superbes vestiges de mosaïques datant du II° et III° siècles.
    • Azrou, à 90 km au sud de Fès, et sa forêt de cèdres qui abritent de nombreux singes magot.
    • Sefrou, à 33 km de Fès, est célèbre grâce à son festival des Cerises au mois de juin. Important lieu de pèlerinage pour les juifs et les musulmans, sa charmante médina abrite le tombeau du prophète Daniel.

Informations pratiques

Le climat est d’influence méditerranéenne, mais les après-midi d’été peuvent être rudes pour les marcheurs : munissez-vous de bonnes protections solaire et d’une bouteille d’eau !
Fès dispose d’un aéroport. La ville est située à 60 km de Meknès et à 200 km de Rabat.

Fès, le temps des festivals

    • Chaque année, Fès est le théâtre d’un festival internationalement connu : le Festival des Musiques Sacrées du Monde qui a lieu chaque année en Juin depuis 1994. Il réunit dans des lieux d’exception (Bab Makina, Musée Batha) des chanteurs et musiciens de renommée mondiale.
    • Le Festival de la culture Soufie a, lui, pour vocation de faciliter le dialogue interculturel entre l’Orient et l’Occident.
    • Fès fête aussi la musique : le jazz à l’automne et la musique andalouse en hiver.